Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 00:26

Hebergeur d'images
Tres agréable marche dans les sous bois...

Hebergeur d'images
Ici , la future forêt entrain de pousser.

Hebergeur d'images


Hebergeur d'images
La maison de Ste Germaine.


Hebergeur d'images

Hebergeur d'images

Fille d'un modeste laboureur, Laurent, époux de Marie Laroche, Germaine naît à Pibrac petit village près de Toulouse, en 1579.

Atteinte de scrofules (adénopathie tuberculeuse), elle a aussi une main atrophiée. Sa mère meurt alors qu'elle était encore très jeune, et dès lors, elle subira les humiliations de sa belle-mère, acariâtre, et sera reléguée dans un appentis, loin de la vie familiale.

Elle persuada son père de l'envoyer garder les troupeaux, où là, dans la nature, elle pouvait réciter son chapelet et trouver le réconfort dans la prière. Tous les jours elle allait à la Messe. Elle plantait sa quenouille en terre et la quenouille gardait les moutons ; jamais une brebis ne s'égara, et jamais non plus les loups, pourtant nombreux dans la région à cette époque, n'attaquèrent le troupeau.

Elle donnait le peu de pain qu'elle avait aux pauvres. Un jour de 1601, son père la trouva morte dans le réduit où on l'obligeait à dormir. Elle avait 22 ans. Elle fut enterrée dans l'église de Pibrac, et peu à peu tout le monde oublia l'existence de cette sépulture.

 

Les miracles de son vivant

  • Pour aller à l’église, elle devait passer un gros ruisseau. Un jour que le ruisseau était en crue, des paysans qui la voyaient venir se demandaient, d’un ton railleur comment elle ferait pour passer. Les eaux s’ouvrirent devant elle et elle traversa sans même mouiller sa robe.
  • Un jour, sa marâtre l'accusa de voler du pain. Elle la poursuivit afin de la frapper et de la confondre, malgré l'insistances de voisins qui voulaient la retenir. Quand celle-ci rattrapa Germaine et lui fit ouvrir son tablier, à la place du pain qu'elle pensait y trouver s'étalait une brassée de roses. Son père fut alors ébranlé, il interdit à sa femme de frapper Germaine et lui demanda de réintégrer la maison ailleurs que dans le grabat qu'elle occupait. Elle refusa.
  • La nuit de sa mort, on raconte que deux religieux en route pour Pibrac à la nuit tombée, virent passer en direction de la maison de Laurent Cousin deux jeunes filles vêtues de blanc. Le lendemain matin, alors qu'ils reprenaient leur route, ils virent ressortir trois jeunes filles, dont l'une, encadrée par les deux autres, était couronnée de fleurs.

    x Rando du 29 Avril.
Hebergeur d'images

Partager cet article

Repost 0
Published by Marlene - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Jean 02/05/2008 21:20

J'ai eu l'occasion de voir cette maison ste Germaine.....Très belle promenade....

Maurice le Randonneur 02/05/2008 18:49

Bon week end

gigi 02/05/2008 09:24

tres belles photos

:0019: Bruno 02/05/2008 09:03

Merci de ton passage. J'y suis allé une fois dans cette forêt, c'est la première  et unique fois que j'ai vu des empuses. Bon vendredi.

:0038: Dany :0059: 02/05/2008 07:34

Bonjour de Canton en Chine,très bel article,profites bien de ce pont pour tes ballades ,bonne journée et bonne fin de semaine :0059: bye
A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

Présentation

 

Météo en direct


Météo en direct 

Hebergeur d'images 
outils webmaster

outils webmaster




Webcam cigognes en direct

Hebergeur d'images

  Webcam Cigognes

 

Rechercher

Archives