Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 08:03

Et voici la suite de mon article précédent avec quelques photos de Penne et son château, d'ailleurs en cours de restauration.

Hostingpics

Hostingpics

Hostingpics

Hostingpics

Hostingpics
Le brouillard était au rendez vous.
Hostingpics

Hostingpics

Un château se dresse dès l'époque Mérovingienne. Vers 1140, les Templiers ont des biens dans la châtellerie de Penne. Plusieurs d'entre eux résident alors dans la paroisse de Sainte Marie-Madeleine des Albis (où fût découvert la grotte de la Madeleine des Albis en 1952), sur la rive droite de l'Aveyron. Rien n'atteste que le château fut une possession templière, mais il est sûr que les seigneurs le possédant était liés au temple, car celui ci protégeait le chemin de la vallée menant à Montricoux


Le château de Penne rouvrira ses portes en 2010

 Mené par un jeune architecte, le sauvetage de ce chef-d'œuvre en péril avance bien.

Perché 120 mètres au-dessus de la rivière Aveyron, le château de Penne domine fièrement la vallée. Accrochée à son piton rocheux, cette forteresse médiévale a subi les assauts du temps.

Depuis 2006, un jeune architecte du patrimoine de Toulouse a décidé d'entreprendre sa sauvegarde.Tarn-et-Garonnais de naissance, il s'est tapé la tête contre les vieilles pierres depuis sa plus tendre enfance. L'amour de ces chefs-d'œuvre en péril est une tradition familiale. « Si ce n'est pas un "barge" comme moi qui tente l'aventure, qui le fera ? » s'interroge en souriant Axel Letélier. D'autres s'y sont essayés.

Et dans le village, beaucoup l'ont vu arriver comme un nouvel hurluberlu. « Je veux sauver le site de la ruine pour l'ouvrir au public. On s'était fixé 5 ans pour y parvenir mais l'ouverture probable devrait plutôt se situer à l'été 2010. »

Axel Letélier a réussi à obtenir le soutien de l'État par le biais du service départemental de l'architecture et du patrimoine. La Région participe également au financement des travaux. « Elle a apporté 15 % pour l'année 2008 et le département devrait suivre à la même hauteur ».

Chaque tranche annuelle de travaux représente un coût d'environs 80 000 euros.

un Tailleur de pierre à pied-d'œuvre

Depuis le mois de septembre, Axel Letélier s'est offert les services d'un tailleur de pierre. Frédéric Jacquet travaille à plein-temps sur le site. Un rêve de gamin se réalise pour le jeune artisan.

Les deux hommes, au-delà de leur regard de professionnel de la pierre, retrouvent leurs yeux d'enfants lorsqu'ils évoquent ce passionnant jeu de construction grandeur nature.

Et pourtant, si haut perché, en plein-vent, le chantier n'est pas des plus confortables.

Les échafaudages reposent sur du vide, les murs tiennent encore par une main invisible.

« La première année, nous avons travaillé sur le mur de la chapelle. Pour 2008, nous nous sommes attaqués au châtelet avec la consolidation des arases. Il faut aussi sécuriser les lieux où circulera le public. »

Avec le tailleur de pierre, deux entreprises spécialisées dans ce genre d'édifice interviennent sur le château.

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Marlene - dans Villes et villages
commenter cet article

commentaires

zd83 12/03/2009 20:47

merci pour cette belle balladeavec toi dans ton universbisous d'un cinglé .....

michel 12/03/2009 14:40

Un sacré lieu à découvrir !

Claude B 11/03/2009 19:48

cette porte est vraiment originalebonne soirée

Maurice 11/03/2009 08:36

Aujourd'hui pas de randonnée, pas de garde mais fabrication d'une protection pour ma volaille.A votéBonne journéeMaurice

patricia 11/03/2009 06:24

quel endroit superbe c'est vrai il y a du boulot mais cela aurait ete dommage de ne rien faire pour le preserver bonne journee bisous

Présentation

 

Météo en direct


Météo en direct 

Hebergeur d'images 
outils webmaster

outils webmaster




Webcam cigognes en direct

Hebergeur d'images

  Webcam Cigognes

 

Rechercher

Archives